Au SCFP, ce sont les membres qui mènent. Chaque section locale fixe les priorités à négocier, gère ses fonds et décide du bon moment pour conclure une convention collective.

Le SCFP tire sa force du travail collectif de ses membres pour atteindre des objectifs communs. Ensemble, nous protégeons et améliorons nos salaires et nos avantages sociaux, nous améliorons nos conditions de santé et de sécurité au travail et nous améliorons nos milieux de travail en général.

Le SCFP regroupe plus de 639 000 membres au pays et ce nombre augmente constamment. La plupart de nos membres travaillent dans la fonction publique, principalement dans le monde municipal, le réseau de l’éducation, le réseau de la santé, les services sociaux, les lignes aériennes et les communications.

Dans chaque province, les travailleuses et travailleurs ont le droit de se syndiquer et de choisir le syndicat qui les représentera auprès de leur employeur.

1re étape – Communiquez avec le SCFP

Appelez nous (506-458-8059) ou envoyez un courriel au SCFP des Maritimes. Demandez de parler a un organisateur syndical: c’est un ou une spécialiste en matière de droit du travail canadien qui saura répondre à toutes vos questions. Toute communication avec le SCFP se fait dans la confidentialité et n’oblige à rien.

2e étape – Faites signer des cartes d’adhésion du SCFP

Les travailleurs signent des cartes de demande d’adhésion au syndicat et autorisent le syndicat à les représenter dans les négociations avec leur employeur. La loi du travail du Nouveau-Brunswick exige que le SCFP perçoive 1 $ de chaque travailleur à la signature d’une carte de membre.

3étape – Accréditation par cartes d’adhésion

Si de 50 % à 60 % des travailleurs signent des cartes de membres, la Commission du travail et de l’emploi du N.-B. (CTENB) peut accréditer le syndicat automatiquement.  Si plus de 60 % des travailleurs signent des cartes de membres, la CTENB accrédite le syndicat automatiquement. Allez à l’étape 5.Si de 40 % à 50 % des travailleurs signent des cartes de membres, la CTENB tient un vote pour savoir si les travailleurs veulent un syndicat.

4e étape – Votez en faveur du SCFP

La CTENB tient un vote secret. Toute personne qui fait partie de l’unité de négociation que le syndicat souhaite représenter peut voter. Si la majorité (50 %+1) des travailleurs qui votent sont en faveur de la syndicalisation, le syndicat est accrédité.

5e étape – Vous êtes maintenant syndiqué! C’est le temps de négocier.

Le syndicat envoie un avis à l’employeur pour commencer à négocier la première convention collective. Des représentants et des représentantes de l’employeur et du SCFP (y compris des travailleurs et des travailleuses faisant partie de l’unité de négociation dont il est question) peuvent ensuite se rencontrer dans le but de négocier une convention collective, qui précise les salaires que recevront les employés, les avantages sociaux dont ils bénéficieront, les conditions dans lesquelles ils travailleront, la sécurité d’emploi dont ils jouiront et les autres droits qu’ils pourront exercer.

 


Le processus d’accréditation d’une section locale est confidentiel. Les employeurs n’ont pas le droit de savoir qui a signé des cartes.  Les votes ont lieu par scrutin secret. Les travailleurs sont protégés par la loi contre les représailles qu’un employeur voudrait infliger aux travailleurs pour leur activité syndicale. Cela signifie que tous les travailleurs de la province ont le droit de se joindre à un syndicat s’ils le souhaitent. Rejoindre un syndicat signifie avoir le pouvoir de négocier vos conditions de travail avec votre employeur, et signifie habituellement un meilleur salaire, plus d’avantages sociaux, un environnement de travail plus sain, sécuritaire, équitable et respectueux. Les emplois syndicaux sont de bons emplois et de bons emplois créent des communautés saines et dynamiques.


Devenez membre du SCFP aujourd’hui, communiquez avec
Maritimeorganizer@cupe.ca

Nouveau-Brunswick : l’accréditation d’une section locale en 5 étapes